Réaliser un emballage carton eco-responsable

Accueil Réaliser un emballage carton eco-responsable

Qu’est-ce qu’un emballage écologique

L’emballage carton eco-responsable s’inscrit dans une économie circulaire qui lui permet d’optimiser l’utilisation des ressources naturelles.

1- Conception de l’emballage responsable

Lors de la conception d’un emballage carton eco-responsable, nous nous attachons à sélectionner le type de carton et optimiser le volume de matière première, de façon à réduire son impact sur l’environnement.

Pour chaque Client nous analysons : la protection du produit, le processus de conditionnement, son transport et manutention (jusque chez le consommateur), la présentation et commercialisation du produit, son acceptation par le consommateur / utilisateur, les informations à apposer, la sécurité (alimentaire – mécanique ….), la législation.

Ces critères font l’objet d‘une norme (NF EN 13428).

Nous fournissons un modèle d’aide à la déclaration (nous contacter).

2- Nos cartons recyclables

L’optimisation de matière première et les exigences du Client s’appuient sur le choix du carton eco-responsable qui aura une incidence positive sur l’environnement.

Cartons PEFC – FSC :

Ceci exprime la certification par un organisme, d’une forêt gérée de manière responsable et durable. Le carton est accompagné d’un certificat comportant son numéro de certification.

Cartons recyclés :

Le carton recyclé provient de cartons collectés. Il est de couleur grise, sa tenue est moins rigide que le carton PEFC. Toutefois il est légèrement moins onéreux que le carton PEFC.

3- Nos processus responsables

Recyclage des chutes de carton après production :

Après réalisation de vos emballages, nous collectons dans des bacs les chutes de carton. Ces bacs sont ensuite collectés par un prestataire (Véolia) qui les recycle.

Optimisation du fret (achats matières premières) – (livraison client) :

Une production de carton eco-responsable tient aussi compte des modes de transport et des optimisations des commandes de nos matière première.

Economie de matières premières :

Une façon d’économiser de la matière première est de dématérialiser une partie des informations imprimées. Par exemple les notices techniques, recettes, conseils….

Nous proposons en option d’ajouter ces informations multimédia autour de l’emballage, accessible en prenant une photo de l’emballage avec un smartphone.

L’emballage connecté est indéniablement recommandé afin de respecter la norme NF EN 13428.

4 – Fin de vie de l’emballage

Etape anticipée lors de la conception et dépendante de vos exigences les plus importantes. Votre emballage carton eco-responsable peut être prévu pour avoir une seconde vie, par exemple transformer la boîte cloche en boite de rangement. 

C’est aussi intégrer au moins l’une des trois composantes suivantes :

  • Recyclage matière (NF EN 13430),
  • Valorisation énergétique (NF EN 13431),
  • Valorisation par compostage et biodégradation (NF EN 13432).

Recyclage norme NF EN 13430 :

Exigence : « S’assurer que la conception de l’emballage fait appel à des matériaux ou combinaison de matériaux qui sont compatibles avec les technologies de recyclage connues, pertinentes et disponibles industriellement […]. » 

Nota du Conseil National de l’Emballage: « Les systèmes de collecte, de tri et d’approvisionnement pour transférer les matériaux de la source vers l’installation de recyclage sont facilement disponibles pour une proportion raisonnable des acheteurs potentiels du produit ».

Valorisation énergétique norme NF EN 13431:

Garantir un gain calorifique pour l’emballage. Exigences relatives aux emballages valorisables énergétiquement, incluant la spécification d’un pouvoir calorifique inférieur minimum.

Biodégradabilité/compostabilité norme NF EN 13432:

Définition portant sur les exigences relatives aux emballages valorisables par compostage et biodégradation :

« Un matériau est dit biodégradable s’il peut être décomposé sous l’action de micro-organismes (bactéries, champignons, algues…) : le résultat est la formation d’eau, de CO2 et/ou de méthane et éventuellement de sous-produits (résidus, nouvelle biomasse) non toxiques pour l’environnement. »

Cette allégation doit être complétée par la mention « ne l’abandonnez pas dans la nature ».

Un emballage carton comporte de la colle – des encres et un vernis qui ne sont pas biodégradables, même si ces matériaux tentent de le devenir de plus en plus.

l’ADEME rappelle que l’appellation biodégradable, compostable ou plus généralement dégradable ne peut en aucun cas être prétexte à l’abandon du produit dans la nature.

Selon le Conseil National de l’Emballage, « Toute allégation environnementale doit être sincère, objective et complète. Elle doit pouvoir être documentée de manière précise et les bénéfices environnementaux doivent être justifiés de manière objective »

Pour en savoir plus :

 https://conseil-emballage.org/wp-content/uploads/2014/01/47_1.pdf

Texture du carton recyclé (passer la souris sur l'image pour zoomer)

Carton gris recyclé

Texture du carton tout bois (passer la souris sur l'image pour zoomer)

Carton tout bois texture

Texture carton kraft (passer la souris sur l'image pour zoomer)

Carton kraft texture

Texture carton kraft (passer la souris sur l'image pour zoomer)

Carton kraft texture

Texture carton tout bois (passer la souris sur l'image pour zoomer)

Texture carton tout bois