Définition du packaging

Accueil Définition du packaging

Lexique packaging, emballage

Votre façonneur vous propose :

+BRAILLE
Le braille est l’écriture en relief pour les mal-voyants. Sa technique de fabrication est la même que celle utilisée pour fabriquer un gaufrage.
+PRÉ-DÉCOUPE ET PERFORATION
Façonnage consistant à réaliser des trous plus ou moins gros. La perforation permet de prédécouper le carton pour le détacher.
+EMBOSSAGE
L’embossage est une technique qui a pour objectif de créer des formes en relief dans du carton. Dans le jargon professionnel, le gaufrage crée dans le carton un motif en relief et l’estampage un motif en creux. Le procédé est le suivant : on cale sur une presse une matrice en métal et une contre-forme plastique sur lesquelles le motif et son image inversée sont respectivement gravés. Le support est ensuite placé entre ces deux parties puis fortement pressé pour obtenir une déformation précise, permanente et en volume.
+DÉCORTICAGE
Séparation et évacuation des chutes de matières autour des éléments découpés dans la feuille après avoir utilisé a forme de découpe.
+COLLAGE DE FENÊTRE P.V.C. (MACHINE UNIQUE EN BRETAGNE !)
Opération qui consiste à coller un support transparent PVC sur du carton de façon à faire apparaître le produit une fois la boîte fermée. Cette opération se fait de façon mécanique à Mizenboîte. Cela permet de travailler six fois plus vite que sur un collage manuel.
+CALE
Les cales permettent de stabiliser un ou plusieurs produits dans une boîte et les maintenir dans une position fixe. Les formes sont multiples et adaptées aux produits. De nombreuses astuces sont utilisées pour ce type de réalisation donnant lieu à des pliages parfois complexes.
+VERROU
Système de fermeture des boîte empêchant son ouverture. Les astuces et techniques sont variable en fonction de la volonté de verrouiller plus ou moins fortement. Le verrou peut, par exemple, ne s’ouvrir que si l’on déchire la boîte.
+POP UP
Boîte à montage manuel permettant, par le biais d’un montage particulier et d’un élastique de reprendre automatiquement une forme initiale. Présenté souvent dans une pochette adaptée, cette boîte est un excellent argument marketing.

Votre imprimeur vous propose :

+IMPRESSION OFFSET QUADRICHROMIE CYAN - MAGENTA - JAUNE ET NOIR
L’offset est un procédé d’impression dérivé de la lithographie, utilisant le principe de répulsion réciproque de l’eau et des encres grasses. L’image est reproduite par photogravure sur un cylindre lisse, distinguant des surfaces hydrophiles et des surfaces hydrophobes. Les encres appliquées sur le cylindre ne marquent que les surfaces hydrophobes. Un cylindre intermédiaire en caoutchouc appelé le blanchet, transfère alors l’image sur le support à imprimer.
+IMPRESSION OFFSET EN PANTONE (DE 1 À 8 COULEURS)
Le Pantone est un système qui regroupe une gamme complète de 747 couleurs normalisées obtenues par combinaison entre 9 encres de bases (cyan, magenta, yellow, black, rugine red, rhodamine red, warm red, process blue, reflex blue). S’ajoute à cette gamme des couleurs particulières (fluorescentes, dorées ou argentées).
+IMPRESSION NUMÉRIQUE
L’impression numérique est une production, directement sur une imprimante, et sous leur version définitive, de documents mis en forme par traitement informatique. En impression numérique, les encres sont généralement en poudre et cuites en surface du papier. Ce type d’impression laisse souvent un fini lustré peu importe le type de carton utilisé. La limite de grandeur des feuilles utilisées est souvent de 32 cm x 45 cm, ce qui restreint le format des documents à produire. L’encre étant plus en surface, elle est plus fragile au frottement et au pliage. Compte tenu de son coût, ce type d’impression est réservée à du court tirage.
+VERNIS MACHINE
Le vernis dit «machine» est le terme employé lorsque la finition est traitée en ligne, directement sur la presse offset, en accord avec les encres appliquées. Il s’agit d’un vernis de protection.
+VERNIS U.V. OFFSET
Le vernis UV est utilisé pour embellir le document, et pour prolonger sa durabilité. Le séchage est fait par des rayons ultraviolets.
+VERNIS U.V. SÉRIGRAPHIQUE
Le vernis sérigraphique est un vernis très épais et de haute qualité qui protège et embelli un support. Il apporte une forte valeur ajoutée au produit, en lui donnant un aspect très brillant ou satiné. Le vernis sérigraphique est réalisé avec une encre épaisse sur les mêmes principes que l’impression en sérigraphie. Son épaisseur donne une sensation de relief au touché.
+VERNIS ACRYLIQUE
Egalement appelé «vernis à l’eau», ce vernis est réalisé avec l’indice de réfraction la plus faible de toutes les finitions et possède une grande transparence. Il permet de protéger le produit imprimé, pour qu’il puisse résister au jaunissement du papier plus longtemps. Les vernis acryliques ont l’avantage de ne pas sentir et de sécher très rapidement. En général, ils ont une bonne résistance aux UV.
+VERNIS SÉLECTIF
Le vernis sélectif permet de mettre en valeur uniquement des zones bien définies sur le support. Le vernis sélectif peut être brillant ou mat.
+PELLICULAGE (MAT BRILLANT SOFT TOUCH…)
Pelliculeuse ou machine de pelliculage un film plastique sur une surface. Il augmente la durée de vie du produit imprimé en lui permettant de résister à l’humidité, aux taches de toute sorte, au déchirures…
La tenue dans le temps des documents ainsi protégés peut aller jusqu’à plusieurs mois, voire plusieurs années, en fonction de l’usage qui en est fait.
Il rend les emballages plus attractifs en leur donnant un aspect qualitatif et peut donc contribuer à susciter l’acte d’achat. Il permet des traitements ultérieurs comme le vernis sérigraphique, la dorure à chaud, le gaufrage… qui vont eux aussi contribuer à susciter l’acte d’achat.
+DORURE À CHAUD
La dorure est une méthode d’impression en relief et à chaud de motifs à la feuille d’or et par extension d’aplats métallisés et de couleurs.